Suite de notre chronique débutée ici  http://ken-le-survivant.net/2016/11/test-xbla-psn-final-fight-double-impact/

Dans Magic Sword-Heroic Fantasy, point de donzelle à libérer, juste le Royaume à sauver ! Vous êtes mandé pour vous rendre à la Tour du dragon où se trouve l’Orbe Noir qui s’est réveillé et menace d’engloutir le Monde dans les ténèbres . Quelle originalité scénaristique, on dirait du AB productions façon griefers troller de Jeu Vidéo ! Vous allez vous frayer un chemin jusqu’à la Tour, libérant sur votre route des prisonniers (un peu comme dans le cultissime Metal slug de Néo-Géo) qui vous accompagneront et vous aideront à rosser les vilains . Divers objets (argent, magie, up-grade d’attaque) vous permettront, à vous et vos compagnons libérés, d’avancer dans les niveaux . Une fois dans la tour Infernale, point de Steve Mc Queen mais des monstres de plus en plus coriaces au fur et à mesure de votre ascencion et les inévitables bosses !


Niveau technologique, malgré le lissage « HD », les graphismes sentent la naphtaline et ne devraient émouvoir que ceux qui ont joué aux versions originales . Niveau sonore, le remix des musiques d’origine est plutôt bon . Logique quand on sait que c’est le compositeur virtuose de Bionic Commando : Rearmed qui s’y est attelé . Niveau gameplay, ça reste basique et rappellera aux plus jeunes qu’à l’époque nos pads avaient nettement moins de boutons ! Niveau difficulté, ça reste toujours diabolique de finir l’un de ces 2 jeux sans continue (les bornes d’arcade ayant pour but premier de vous délester de votre monnaie à vitesse grand V !) . Niveau contenu, que ce soit la création de succès à déverrouiller, de défis débloquant du contenu tel qu’un manga Final Fight, de la présence de sauvegardes, rien à redire . Sauf qu’avec des sauvegardes et des continue infinis, la durée de vie d’un jeu d’arcade trouve vite ses limites .

Habituellement, je conclus mes tests en notant les jeux (graphisme, bande-son, gameplay, intérêt/ambiance, durée de vie) . Dans le cas d’une mini-compil’ de 2 jeux « poussiéreux » d’une autre époque, difficile d’appliquer ce barème . Ayant joué à ces jeux il y a 20 ans, la fibre nostalgique s’éveille forcément en moi  ( Ah ! Le Bonus Stage de Final Fight de destruction de voiture que l’on reverra dans Super Street Fighter IV ! )  . D’ailleurs, CAPCOM avait déjà sorti 2 compilations de ses hits, sur PlayStation : les CAPCOM Anthologies . En 2010, payer 800 MS Points (env. 9€) pour 2 jeux d’arcade « remasterisés » me semble un peu abusif . 2 jeux de plus ( dont le cultissime Ghosts’n Goblins par exemple !) m’auraient peut-être fait changer d’avis, quoi que … Me mettant à la place des plus jeunes joueurs ayant découvert le Jeu Vidéo avec la PS1 ou plus tard, je doute qu’ils y trouvent guère d’intérêt comme pour le cinéma d’avant le Tecnicolor . Attention ! Ces jeux restent des purs jeux, mais de leur époque, et malgré le lifting plutôt réussi, le poids des ans se fait sentir .

Alors que 2009 a été une année faste pour CAPCOM, que ce soient les DLC ( SuperStreet Fighter II Turbo HD, FUT , Bionic Commando : Rearmed, Marvel VS CAPCOM 2 ) ou les jeux « en boîte » ( Bionic Commando, Resident Evil 5, Street Fighter IV, Monster Hunter 2 … ) et que 2010 s’annonce plutôt bonne ( Super Street Fighter IV, Lost Planet 2 … ), un peu plus de largesse aurait été la bienvenue ! Néanmoins, je conclus en souhaitant à ces 2 titres légendaires un bon vingtième anniversaire et vous invite à télécharger la version d’essai pour vous faire votre avis …

Hokuto no ken, Ryuken

Dans: hokuto Ken

30 jan 2017

Ryuken

Demo défense Kenshiro

Dans: videos Ken

15 déc 2016

Que les fans du plus célèbre Karatéka belge se détendent, Final Fight Double Impact n’est pas un hommage à Jean-Claude Van Damme et son film du même nom mais une (mini-) compilation de 2 titres de CAPCOM, pour célébrer le 20ème anniversaire de leur sortie en borne d’arcade . Assez proche des 1er Ken Le survivant il faut dire…

 

 

Titre : Final Fight Double Impact .
Studio : Proper Games .
Editeur : CAPCOM .
Genre : Beat’em all (Final Fight) / Hack’n Slash (Magic Sword) .
Multi : Non .
Co-op : Oui .
Nombre de Joueurs : 1-2 .
Plate-forme(s) : XBLA, PSN .
Prix : 800 MS points sur XBLA .
Date de sortie : 14/04/2010 .

Le titre de Final Fight n’évoquant certainement rien pour les plus jeunes d’entre vous, je vous propose un voyage dans le temps . Attachez vos ceintures, fermez les yeux, 5,4,3,2,1, zéro !

Nous voici de retour en 1987, je vous ai « transporellés » ( déplacés temporellement) un poil trop loin mais ça tombe bien .

En ces temps obscurs, où ni la HD ni l’internet n’existaient, les arrière-salles enfumées des bars représentaient le paradis des gamers puisqu’aucune console de salon de l’époque n’égalait en puissance les bornes d’arcade .
Cette année-là, 2 titres légendaires font leur apparition . Chez CAPCOM, Black Tiger, TEKKEN ,  ou Black Dragon au Japon fait fureur . Ce jeu, de type Hack’n Slash (littéralement Hacher et Taillader) vous permet d’incarner un guerrier dans un jeu de plate-formes 2D en scrolling horizontal et d’occire tous ceux qui se présentent à vous . L’autre hit de 1987 est le cultissime Double Dragon de Technos Japan, vous permettant, seul ou à deux, de rosser un gang dans un Beat’em All (littéralement Battez-les tous) en utilisant en plus de vos pieds et poings divers objets ludiques tels que des couteaux, des fouets et autres battes de base-ball .

Nouveau saut temporel, 5, 4, 3, 2, 1, Zéro !

Bienvenue en 1990 !

Gorbatchev est au Kremlin, la Coupe du Monde de Football en Italie et dans nos salles d’arcade préférées débarquent Street Fighter ,Final Fight et Magic Sword-Heroic Fantasy, 2 hits de CAPCOM .

En 1990, comme en 1987, les processeurs des machines d’arcade, qu’il s’agisse de CPS1 ou CPS2 (Capcom) et Néo-Géo, surclassent largement la nouvelle génération de consoles 16 bits de salon, la Nintendo SuperNes, la SEGA Megadrive ou la NEC CoregrafX .

Final Fight cartonne et rackette l’argent de l’adolescence mondiale . C’est un Double Dragon-Like, jouable à 2 . Magic Sword, également jouable à 2, est la suite non-officielle de Black Tiger

Qu’en est-il 20 ans plus tard ?

Niveau scénaristique, aucune évolution . Dans Final Fight, Mike Haggar le Maire d’une grande ville américaine, refuse les pots de vin de promoteurs immobiliers véreux . Ces derniers, pour lui forcer la main, kidnappe sa fille Jessica . Ce bon Mike, va tomber la chemise et arpenter torse-nu, mais flanqué de magnifiques bretelles, les rues et bastonner les malfrats se dressant entre lui et sa fille . Si le look gros catcheur à bretelles vous déplait, vous pourrez incarner le petit ami de Jessica, Cody, au look T-shirt blanc, jean moulant et tennis, ou Guy, meilleur ami de Cody, au look fils du dragon en kimono orange façon moine Shaolin . Vous arpenterez la ville, des rues aux parcs, en passant par les stations de métro, récupérant les armes de vos ennemis ou les trouvant dans des objets que vous aurez préalablement cassés . chaque niveau se conclut par un traditionnel face à face avec un Boss .

à suivre ….

 

A propos

Site dédié au manga des années 80, KEN Le Survivant et ses suites. beaucoup d'infos, vidéos, images, anecdotes réunies ici sur cette série culte. Hokuto de cuisine !

Photostream

  • Ced: j'ai jouer qu'en ligne à fifa 18   Un reel plaisir d'avoir des joueurs que tu peux controler tot [...]
  • Lecolio: On se rapproche beaucoup plus de FIFA 17 que d'Euro 2018 avec cette version finale. Les joueurs sont [...]
  • elbruF: J'espère que le jeu final sera plus réussi que la démo, graphiquement parlant, et au niveau des a [...]
  • Mutsu: qui date mais qui cartonne ! [...]
  • Test XBLA-PSN : Final Fight Double Impact - ken le survivant hokuto no ken: [...] la Coupe du Monde de Football en Italie et dans nos salles d’arcade préférées débarq [...]